Un endroit tranquille où raconter son aventure
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une assassine, des poules et un vieux fermier.

Aller en bas 
AuteurMessage
Tharsis
Nouveau venu
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 30
Localisation : Si vous le savez, il est déjà trop tard...
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Une assassine, des poules et un vieux fermier.   Dim 22 Oct - 8:19

Cela faisait maintenant trois mois que mon maître m'avait donnée pour mission de traquer un certain Yorek Baldrik accusé de divers crimes.
Et depuis tout ce temps, je n'avais même pas vu son ombre.
Harassée par mes marches journalières et légèrement affamée car je n'avais plus de vivres et n'avait pas chassée depuis un moment, je vis un viel homme assit près de sa chaumière.
Je n'aimais pas la compagnie des autres gens mais poussée par la force des choses je ravalais ma fierté et lui demandé s'il avait quelques aliments ou eau à me donner contre rétribution, il me regarda avec un air malin puis me tandis une gourde.
Alors que je tendais la main pour la saisir, il retira le bras plus vite qu'un serpent ne sort ses crocs.
Il ria un moment et dit :

Joliesse car tu es bien jeune jolie pour être ainsi seule en ces routes.
L'veil homme que j'suis te donnera un peu d'eau à une condition : retrouve mes beaux bestiaux qui s'sont carapatés ya pas une heure...
Allez cours ma fille, enfin si tu veux pouvoir boire un coup avec l'vieux que je suis...

La pensée que le sang du viel homme pouvait parfaitement me désaltérer me vint à l'esprit mais un effort de ma volonté me permit de ne pas trancher la carotide de ce vieux grigou...
Avec un mine légèrement contrarié, je dis sans embage :

D'accord, j'irais chercher vos poulets mais si à mon retour je ne trouve pas une gourde plein, je mangerais du vieux farcis au poulet ce soir !


Je me détournais de lui et partis chercher ces fichus volailles.
Comme elles n'étaient parties que depuis une heure, je pus suivre leurs traces, malheuresement, un autre les cherchait.
En effet des empreintes de quadrupède suivaient celles des poulets.
Et quel quadrupède canidé rencontre t'on en ces bois charmants ?
Un loup bien sûr et solitaire en plus...
J'étais heureuse, une simple chasse aux poulets se changer en course contre la montre et une mission survie.
Je réunnissais ce qu'il me restait en endurance pour sprinter et tomber nez-à-nez avec mon rival canin...
Chien et chat non jamais fait bon ménage.
Loup et félin non plus.
Grognant et me montrant son flanc le magnifique loup gris me fit face...
Oui, il était magnifique, un peu trop d'ailleurs.
Trop de dents, trop de griffes et trop de fourure épaisse.
Enfin et c'était cela le pire, cette enflure avait tué et mangé un des poulets.
(Chose que j'avais prévu de faire prétextant un prédateur plus rapide que moi.Bref cette sale bête me volait un repas.)
Il n'y eut pas de combat, le loup, bien que montrant les crocs partit dans les fourés.
Bénis soit leur peur instinctive de tout ce qui est plus grand qu'eux.
Rapidement, je retrouvais les poulets restant et les ficellais tous...
Sauf un qui partit en trombe dans les fourrés.
Je plaçais ceux déjà capturés dans un arbre et partit à la poursuite du fuyard.
Pour rencontre un sanglier de bonne taille qui mourut de manière rapide.
Grâce à mes aptitudes de dissimulation, je m'approchais de lui et lui tranchais propement la carotide et les yeux.
Il mourut vite et en souffrant un peu mais le plus important était le délicieux repas que cela augurait.
Je me chargeais donc d'un des cuisseaux et repartais à la recherche de mon poulet vagabond que je trouvais picorant dans une clairière.
Manu militari, il rejoignit après uun court retour mon paquet déjà ficelé.
Contente de moi, et envisageant un bon repas accompagné de boisson.
Lorsque je ramenais ses poulets au vieil homme il dit :

-Il en manque un.
-Il a été mangé par un loup, je n'y suis pour rien, répondis-je.
-Mais tu ne m'as pas rapporté tous mes bestiaux petite...
-Et alors ?
-Et bien en échange de mon poulet, je veux ton morceau de sanglier.
-Et puis quoi encore vieux bouc !
-Très bien, pas d'eau alors...

Fumier fut ma pensée profonde.
A contre-coeur, je lui tendais le cuisseau.


Merci jeune fille, dit-il, tiens voilà ta gourde comme promis. Allez bon vent et merci encore.

-Oui, c'est ça, bon vent...

Je me pressais pour mettre le plus de chemin possible entre ce vieil escroc et moi....
Tandis que je m'éloignais, une silhouette noire apparut et dit au vieux fermier : "Tu as été dur avedc elle".
-Bah que veux-tu mon vieil ami, vaut mieux qu'elle souffre maintenant plutôt que plus tard, tu es trop paternel avec elle...
-Si tu le dis Gildas, si tu le dis....

Et la silhouette disparut, laissant un homme seul avec ses poulets.



Compte rendu : poulet ramené 7/8 mais compensation avec morceau de sanglier.
Compétence utilisée : furtivité.


Dernière édition par le Sam 28 Oct - 2:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrandir
Maitre du jeu
Maitre du jeu
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 30
Localisation : Region parisienne
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Une assassine, des poules et un vieux fermier.   Mar 24 Oct - 11:10

Mais qui st donc cette silouhette mystérieuse? Laughing
Style interessant, maitrisé. Attention à l'orthographe, je pense que tu as tapé un peu viter sur ton clavier Smile
Une chose: me montrant son flanc le magnifique loup gris me fit face N'est-ce pas un peu paradoxal? Laughing

Xp attribuée: 1550 pour la quète +150 points bonus (pas de nécureuil :'()
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everywhere-everytime.naturalforum.net
Tharsis
Nouveau venu
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 30
Localisation : Si vous le savez, il est déjà trop tard...
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Une assassine, des poules et un vieux fermier.   Sam 28 Oct - 2:29

Absolument pas, si tu observe le schéma d'attaque dun loup, tu verras que pour paraître plus gros, celui-ci montre son flanc tout en te fixant de ses yeux jaunes et de ses crocs nacrés.
Ce n'est donc aucunement paradoxal^^.
Quant à la silhouette, quand sais-je, je ne l'ai pas vu....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une assassine, des poules et un vieux fermier.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une assassine, des poules et un vieux fermier.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vieux retraite
» Évocation: cinquante ans deja,que Mouloud Feraoun fut assassine...
» le déficit USA ou le conte des deux fermiers
» [Annulee] Vends poubelle a couche et ses recharges
» Jean Dauga - l'assassin à la pèlerine - 1890

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Everywhere and everytime :: Jeu de rôle :: épopées-
Sauter vers: