Un endroit tranquille où raconter son aventure
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les poules du vieux Gildas par Altaïr

Aller en bas 
AuteurMessage
Altaïr
Niveau 2
Niveau 2
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Les poules du vieux Gildas par Altaïr   Sam 15 Oct - 7:10

Marchant dans la forêt depuis plusieurs jours maintenant, Altaïr ressentait les effets de la faim et de la fatigue. S'asseyant contre un arbre, il vit, étendu contre le tronc, une petite créature à la fourrure fauve. Tremblante, ce petit écureuil était mourant.."Toi aussi, petite créature tu as faim et tu es épuisée". Apposant sa main sur le dos de l'écureuil, Altaïr en appela à la gentillesse d'Elbereth, sa déesse des étoiles. Sa main émit alors une lueur jaune, puis le petit corps se réchauffa. Levant la tête, l'écureuil sauta sur l'épaule du prètre, puis regagna son arbre.
Après cet épisode, Altaïr reprit son chemin à travers bois afin de trouver un abri pour la nuit. Alors que le soleil avançait dans l'après midi, le prètre vit une petite chaumine. S'approchant, il fut accueilli par un vieillard qui ne semblait pas des plus aimables..
"Holà, Voyageul! Que viens-tu faile sul les telles, du vieux Gildas?"
S'inclinant devant le vieil ermite, Altaïr dit:"Eh bien, cela fait plusieurs jours que je marche sans savoir où je vais, sans véritablement prendre de repos. En voyant cette chaumine, j'ai cru que je pourrais y dormir cette nuit, ou du moins quelques heures..."
L'écoutant, les yeux du vieil homme s'étrécirent, de colère ou de surprise, Altaïr n'eut pu le dire..."Ah non! Ah non! C'est la cabane du vieux Gildas! Si tu veux dolmil, il faudla tlavailler". Acquiscant, la prètre suivit le vieillard, qui lacha des phrases comme "Les jeunes de nos jouls, c'est tous des fainéants..", jusqu'à un enclos vide.
"Voilà, si tu veux manger et dolmil, il faudla me lappolter mes huit poulets adolés..."

Altaïr se mit donc en quète de la volaille du vieux radoteur. La première, perchée sur le toit de la chaumière, fut aisée à retrouver. Le plus dur fut de faire descendre la créature, qui, terrorisée par le vide, donna de haineux coups de bec au demi-elfe, jusqu'à ce qu'il l'attrape par le cou et la remette finalement dans son enclo. Par la suite, le prètre en trouva 3 autres dans les alentours imédiats de la cabane, mais les trouver ne signifie pas pour autant les attraper! Loin de là! L'elfe dut leur courir après et les plaquer au sol une par une. Lorsqu'il eut attrapé la troisième, il se rendit compte qu'il avait dérangé un sanglier de 6pieds de haut. La créature, les yeux pleins de rage, chargea immédiatement le demi elfe.
Ouvrant sa main devant lui, Altaïr repoussa la créature à l'aide de son bouclier. Encore plus énervé par l'audace de son adversaire, le sanglier chargea encore et encore, jusqu'à ce que le bouclier commence à céder. Altaïr dut se rendre à l'évidence, sa magie de prêtre ne pourrait repousser indéfiniment le sanglier. Il prit donc une décision. Portant la main au sabre à son coté, il dit:
"Pardonne moi, créature de la Terre, mais je n'ai pas d'autre solution pour avancer. Le destin t'a placé sur mon chemin comme obstacle, je n'ai d'autres solutions que te faire disparaitre, ou disparaitre moi même."Levant son sabre devant lui, ce fut au tour d'Altaïr de charger. Son ennemi, surpris, tenta de l'embrocher sur ses défenses, mais le demi elfe l'avait déja évité. Passant sur le coté de la bête, Altaïr empala le sanglier sur tout le long de son arme, la tuant sur le coups. Il adressa alors une prière à sa déesse pour que l'äme de la créature repose en paix.. Fatigué par le combat, Altaïr retrouva tout de même 2 autres des poules du vieillard. Mais lorsqu'il vit la dernière, couché sur le sol et sanglante, il craignit le pire. C'est alors que la cause de ce bain de sang apparut. Un loup aux babines bavantes et sanglentes, les yeux pleinx d'une intelligence malveillante, se dressa devant lui. Altaïr, dont le devoir était d'empêcher le mal de se répandre, n'eut cette fois aucun remords. Levant une main verticalement devant lui, il ne laissa pas le temps à son ennemi de l'approcher. Il Invoqua une lame de lumière, qui vint transpercer le dos du loup et seplanta dans le sol. Courant vers la créature, la lame à nue, Altaïr lui trancha la gorge. Le loup s'écroula, mort. Ne perdant pas de temps, le demi elfe s'approcha de l'oiseau. Il avait perdu beaucoup de sang , mais il était en vie. Plaquant sa main sur le gallinacé, il rendit la chaleur à ce petit corps, qui une fois revenu à la vie, lui pinça fermement le doigt. Quelle ingratitude... La ramenant finalement à son foyer, Altaïr eut droit au repas qu'il attendait depuis si longtemps. Ce soir là, il apprit que les aventuriers de tous bords se rassemblaient dans un village voisin du nom de Croisée des Hasards...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrandir
Maitre du jeu
Maitre du jeu
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 30
Localisation : Region parisienne
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Les poules du vieux Gildas par Altaïr   Sam 15 Oct - 9:12

Que du bon! Un prètre armé d'un sabre, idée originale mais cohérente avec ton histoire. Combat un peu facile je trouve attention à ne pas te surestimer Wink

Bilan: 1550 points d'expérience +400 points de bonus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everywhere-everytime.naturalforum.net
 
Les poules du vieux Gildas par Altaïr
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vieux retraite
» [Annulee] Vends poubelle a couche et ses recharges
» Conte kabyle...
» Mouloud Mammeri

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Everywhere and everytime :: Jeu de rôle :: épopées-
Sauter vers: